PhiloCité | Auto-défense intellectuelle et décontruction de la novlangue (6/10)
PhiloCité | Auto-défense intellectuelle et décontruction de la novlangue (6/10)
Philocité, philosophie, formation, animation, atelier, éducation, démocratie, esprit critique, pensée, émancipation, Liège
1281
post-template-default,single,single-post,postid-1281,single-format-standard,ajax_updown_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,
title

Blog

 
Publié par Philocité dans Ateliers tout public, Formations

Auto-défense intellectuelle et décontruction de la novlangue (6/10)

PhiloCité® anime un atelier d’autodéfense intellectuelle et de déconstruction de la novlangue.

Quand ? Mardi 6 octobre, de 9h30 à 14h30,

 ? Dans les locaux de Smart/ Liège, Quai des Tanneurs, 2.

Cet atelier est ouvert à tous.

Réservation indispensable: Thierry Müller, 0478 301838 / <tcherry@collectifs.net>

Que veut dire en réalité moderniser les services publics ou dégraisser une entreprise ? Pourquoi les demandeurs d’asile ou réfugiés deviennent-ils des migrants ? Comment des emprunts d’argent peuvent-ils devenir toxiques et se muer en encours sensibles ? Que faire lorsque les marchés financiers deviennent inquiets, craintifs ? Mais les rassurer que diable ! Que cache un crime d’honneur ? A n’en pas douter, un crime crapuleux et sexiste… Que vise sans doute à éviter comme discussion ou comme opposition l’homme politique qui commence ses phrases par « Tout le monde s’accorde à dire.. » ou « Aujourd’hui, les experts sont unanimes… » ?

Notre cerveau est un territoire occupé, colonisé, et il l’est notamment par des puissances qui manipulent un langage qui est bien loin d’être neutre ou innocent. Mais si on s’en donne les moyens, il est possible de nous protéger notamment en exerçant notre attention et notre réflexion sur l’usage des mots, trompeurs ou mystificateurs, les mots de la novlangue ou mots du pouvoir.

Honnêteté intellectuelle, refus des pièges de la parole facile, vigilance vis-à-vis des mots creux, du jargon, de la langue de bois, hygiène critique : autant de raisons d’apprendre à nous défendre contre les mots de l’idéologie ambiante, de recréer des lieux où les mots ont du sens, du poids, et où la parole et la réflexion sont un peu plus libres

Si ça vous dit, on se lance ensemble ce jour-là, pour une première séance ludique, qui en appellera peut-être d’autres.

Attention ! EXCEPTIONNELLEMENT, la participation à l’atelier sera gratuite.

Celui-ci est co-organisé par le collectif autonome Riposte.cte, qui lutte pour les droits au chômage

<https://www.facebook.com/riposte.cte>.